vignette vignette vignette vignette vignette vignette vignette

Chercheurs

Laurent Aubert

Laurent Aubert, docteur en anthropologie, est conservateur au Musée d’ethnographie de Genève et directeur des Ateliers d’ethnomusicologie, un institut dédié à la diffusion des musiques du monde qu’il a fondé en 1983. Parallèlement à des recherches de terrain, notamment en Inde et en Roumanie, il travaille aussi sur diverses questions liées à la problématique des archives musicales et aux nouveaux enjeux de l’ethnomusicologie. Secrétaire général des Archives internationales de musique populaire (AIMP), dont il dirige la collection de CDs, il est aussi le fondateur des Cahiers d’ethnomusicologie (anciennement Cahiers de musiques traditionnelles) et l’auteur de nombreux articles et CDs, ainsi que de plusieurs livres, parmi lesquels La musique de l’autre (2001), Les feux de la déesse (2004), Musiques migrantes (2005) et Mémoire vive (2009).

Quelques publications

  • 2011. « ‘L’air du temps’ : comment exposer la musique (et que lui faire dire) ? », in Mise en scène des territoires musicaux ; tourisme, patrimoine et performance, Montréal : Presses de l’Université de Montréal.
  • 2010. « Woodstock en Amazonie et la superstar du ghetto de Kingston. Droits patrimoniaux et droit moral : deux cas d’école », in « Ethnographies du copyright », Gradhiva 12, Paris : Musée du quai Branly.
  • 2010. « Du ‘bon usage’ des musiques du monde. Questions sur une éthique de la diversité culturelle », in Cahiers de la Société Québécoise de Recherche en Musique, vol. 11, No. 1-2, Montréal, p. 21-29.
  • 2009. « Le chatoiement des identités musicales et les enjeux du ‘glocalisme’ », in Alain Chemin et Jean-Pierre Gélard, dir., Migrants : craintes et espoirs, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, p. 147-159.

Logo de l'OICRM
© 2013 LEO
réalisation par iUNGO Solutions