vignette vignette vignette vignette vignette vignette vignette

Chercheurs

Marie-Hélène Pichette

Marie-Hélène Pichette est doctorante en ethnomusicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Monique Desroches et présidente désignée de la Société canadienne pour les traditions musicales (SCTM). Son travail porte sur le gwoka guadeloupéen traditionnel en tant que pratique musicale. Avant de s’intéresser à la Guadeloupe, elle a travaillé sur la notion d’identité dans la musique populaire franco-ontarienne. En 2009, elle a coordonné le colloque international Patrimoines musicaux : circulation et contacts à la Faculté de musique de l’Université de Montréal et collabore présentement à la publication d’un ouvrage issu de cet événement. Elle a récemment contribué à l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française (encyclopédie en ligne, 2009) ainsi qu’au Dictionnaire des écrits de l’Ontario français (parution prévue en octobre 2010). À l’hiver 2011, elle enseignera un cours d’ethnomusicologie à l’Université Carleton (Ottawa).

Quelques publications

  • 2011. « Comprendre le gwoka par la performance », in Monique Desroches, Marie-Hélène Pichette, Claude Dauphin et Gordon Smith, Mise en scène des territoires musicaux : tourisme, patrimoine et performance, Montréal : Presses de l’Université de Montréal.
  • 2009. « Nuit sur l’étang : la folie collective d’un peuple en party », in Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française (encyclopédie en ligne).
  • 2001. Musique populaire et identité franco-ontariennes. La Nuit sur l’étang. Sudbury : La Société historique du Nouvel-Ontario, « Documents historiques 97 ».

Logo de l'OICRM
© 2013 LEO
réalisation par iUNGO Solutions